Bienvenue sur Inkrédible !

Découvre tout un univers d'articles, d'événements et jeux divertissants basés sur le jeu virtuel en ligne WoozWorld !

Y-réel

Y-Réel | 4 | Le ciel nous tombe sur la Tête

Publié le 3/04/18 par Incompréhensible


Y-réel, le ciel nous tombe sur la tête !

Station spatiale chinoise : le ciel va-t-il nous tomber sur la tête ? Comment est-ce possible ? Réponse !

La station spatiale chinoise Tiangong-1 a fait une rentrée non-contrôlée dans l’atmosphère terrestre le week-end dernier…


Comment expliquer cette chute incontrôlée ?

Lancée en septembre 2011, Tiangong-1, dont le nom signifie « Palais céleste », est la première station spatiale lancée par les Chinois. Comment imaginer que le contrôle ait été perdu ?

« Il faut leur demander. Nous ne sommes pas impliqués dans le design des stations chinoises. En Occident, des systèmes de redondance permettent de se mettre à l’abri des anomalies. Ce qui est certain, c’est qu’ils ont perdu le contrôle. Mais il faut toutefois relativiser le statut spectaculaire de la chose »

Que s’est-il passé ?

La station spatiale était en orbite et tourne autour de la Terre. « Elle n’est pas encore en phase de rentrée. Ça veut dire qu’elle est sur une orbite stable qui descend. Quand elle va entrer dans l’atmosphère, elle va atteindre une centaine de kilomètres et chauffer par frottements avec l’atmosphère, ce qui va entraîner sa dislocation. Une grande partie, 80-90 % va se consumer et se transformer en poussière », poursuit la scientifique. Des parties devraient résister à ce processus et retomber sur la Terre.

Vous pouvez suivre l’orbite en direct de quelques stations/satellites sur le site : Clique ici !

Où et quand les débris ont-ils tombé ?

Les scientifiques pensaient que la zone sur laquelle les débris étaient  susceptibles de retomber était très vaste, entre « +42,7 degrés et -42,7 degrés » de latitude. Le sud de l’Europe aurait pu être touché. En France, seule la région de Perpignan, la Corse et les territoires d’Outre-mer sont potentiellement concernés. « Nos dernières prévisions tablent sur une tombée des débris le 1er avril au matin ou le 31 mars très tard dans la nuit. ». Finalement, le satellite est tombé dans la nuit du 1 au 2 avril dans le Pacifique.

Existe-t-il un risque de recevoir un morceau sur la tête ?

« L’essentiel sera réduit en poussière. D’autres objets de volume comparable à la station, des étages de lanceurs ou des satellites, sont actuellement en orbites et rentreront sur Terre. Rien qu’en 2016, on a eu 250 rentrées d’objets pour une masse totale de 50 tonnes. Tous ont brûlé et aucun n’a entraîné de dommage au sol, encore moins humain », avance Marie-Anne Clair. « Le ciel ne va pas nous tomber sur la tête. L’eau occupe 70 % de la planète, et si on ajoute les territoires inhabités, les probabilités sont très faibles. »

Le risque d’être touché par un débris spatial serait de 1 sur plus de 1.000 milliards, d’après un expert cité par l’AFP. Soit dix millions de fois moins que le risque d’être touché annuellement par la foudre. Nous voilà rassurés.


Merci d’avoir lu cette édition de Y-réel à bientôt.

Votre reporter Equinox.


Commentaires

Il n'y a pas de commentaires ici. Pourquoi pas publier le votre ?


Laisser un commentaire

Tapez votre pseudonyme WoozWorld. Vous pouvez garder l'anonymat en laissant ce champ vide.

Les champs suivis du signe * sont des champs obligatoires